Vidéo – Feu d’artifice du 14 juillet de Moulins, en drone

Actualité, Allier, Drône, Film, Moulins, Vidéo

Dans le cadre de nos captations par drone du Pays Bourbon, la Ville de Moulins nous a missionné pour capturer quelques plans du feu d’artifice de ce 14 juillet. Un tournage inédit pour Yujo.

Du tournage en drone, on en fait souvent et on sait plutôt bien faire. Du tournage de feu d’artifice, c’est déjà plus inédit. Et ce 14 juillet, la Ville de Moulins nous a permis de se faire plaisir de fort belle manière avec une captation aérienne exigeante sur la durée du feu d’artifice de la Fête Nationale.

Dire que nous anticipions ce tournage avec la plus grande des attentions est un euphémisme. La météo des journées précédentes n’avait pas été excellente, le dispositif du feu d’artifice n’allait être connu que le dernier jour (lors de l’installation de l’artificier), et les autorisations dérogatoires, beaucoup plus compliquées (il est interdit de droner la nuit), n’étaient pas encore arrivées. Le 14 juillet, tout était rêglé.

Feu d'Artifice du 14 juillet 2017 de Moulins en droneSur le dispositif. Captation de nuit oblige et sur une plus longue durée, le drone utilisé devait au moins pouvoir voler 25mns et être suffisamment sensible pour avoir une belle image de nuit. Pour ce faire, nous avons fait le choix d’utiliser le Phantom 4 Pro pour la captation. Avec un capteur 1 pouce, on est beaucoup plus en capacité de filmer une image de nuit qui reste propre avec un bruit bien maitrisé. En parallèle, avec sa batterie bien massive et une durée de vol d’environ 27-28mns, c’est l’appareil idéal pour ne rien manquer du spectacle.
Notre base, une large zone réservée située entre le public et le Pont Régemortes, du coté de la Madeleine où 2 drones (un de secours, faut prévoir) étaient chargés, en attente de décoller.
En complément, une caméra au sol, de l’autre coté de la rive, du coté du public, pour quelques plans de coupe supplémentaires avec des spectateurs.

Bref, on s’est fait plaisir.

 

Avant de finir, nos remerciements à la Ville de Moulins, Céline Bonnet pour avoir amorcé ce projet de captation de nuit, Guillaume Boutié, pour avoir autorisé cette captation et avoir permis en un temps record d’obtenir l’autorisation préfectorale de captation de nuit, et à la Préfecture pour avoir autorisé ce dernier.

 

Galerie

Share This